Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 23:00

kakuungu.jpgLes Suku et les Yaka sont deux ethnies très proches, il fut un temps, ils ont formé un seul et même groupe, même si les Suku sont historiquement une ethnie plus ancienne. Au 16eme siècle les Suku ont fuit le Royaume Congo et se sont installés au sud ouest de la RDC le long de la rivière KWANGO. Les Suku et les Yaka se sont scindés suite à chute de l’empire Lunda-Chokwe au 19eme siècle. Les suku rassemblent aujourd’hui environ 400000 personnes.

 

Dans le domaine de la terreur, le masque Kakuungu est plutôt bien réussi !! A ma connaissance, il s’agit du plus grand masque facial d’Afrique. Il existe bien sûr des masques planches énormes comme les Sirige Dogon. Le musée du Quai Branly expose un superbe exemple de 11 mètres de haut.

 

Le masque Kakuungu est la forme la plus ancienne et la plus puissante chez les Suku. Il se caractérise par sa grande taille, en général, de 80 cm à un mettre de long, avec des joues imposantes et pendantes, avec des yeux mis clos. Ce masque possède toujours la boule sur le menton. La combinaison des couleurs varie selon son ancienneté. Ils passe de la couleur brune au rouge et blanc pour les plus récents. Le rouge exprime le sang, la vengeance, le malin tandis que le blanc symbolise l’espoir et la santé. Il porte aussi une collerette de rafla pour rappeler que la terre est fertile.

 

Le masque Kakuungu doit être grand, il doit être vu et reconnu de loin. Ce masque a été pensé pour être effrayant car il rappelle que l’on doit suivre un mode vie sain pour le bien de la communauté. Ce masque représente également le respect des anciens et a aussi pour vocation de décourager les sorciers à pratiquer leur magie… Le Kakuungu apparaît aussi dans les périodes de crises comme les disettes ou de sécheresse pour chasser les éléments néfastes du village. Malgré son apparence volontaire repoussante, le masque Kakuungu est symbolise la fécondité et le bien être. Il est le gardien du lignage de la communauté. Si j’ai bien compris, les masques Kakuungu étaient aussi utilisés par les Yaka.

 

Ceci dit, le rôle principal du masque Kakuungu, c’est le rite du N-KHANDA. C’est un rite qui commence vers l’âge de raison, vers le début de l’adolescence (10 / 15 ans). C’est une association d’hommes, dont les plus anciens transmettent leurs savoir : Danse, chant, histoires du clan etc.

 

Ce regroupement à pour objectif d’éduquer les jeunes hommes dans leur vie future de adulte, un futur chef de famille. Cette transmission de la tradition orale s’étale sous la forme de « stage » de 1 à 3 ans. A la fin de cette initiation, la circoncision qui marque le passage vers l’âge adulte. C’est un acte symbolique important et c’est à cette occasion que les adolescents changent de nom.

 

Lors de ces rites, le chef de cérémonie, le devin, le YISIDIKA est le seul autorisé à porter le masque. Ceci dit les jeunes circoncis le droit de regarder à travers le masque à la fin de l’initiation.

 

Le masque Kakuungu apparaît une première fois sur la place du village et danse avec les adolescents juste avant leurs départs vers le camp d’initiation. Cette parade a pour but d’attirer les bonnes grâces des esprits. C’est à cette occasion aux adolescents de montrer leur agilité. Puis le YISIDIKA avec les anciens emmènent les adolescents vers le camp.

 

Les masques Kakuungu sont visibles aux alentours du camps d’initiation pour éloigner les indésirables : Etranger, femmes, enfants et mauvais esprits !! Mêmes les jeunes ne connaissent pas le lieu de l’initiation. Ils sont emmenés sur le site, les yeux bandés et les oreilles bouchés. Le culte du secret rend cette initiation plus solennelle.

 

A la fin de l’initiation, les Suku pratiquent un bain rituel dans la rivière suivit d’un jeûne. Une purification du corps et de l’esprit. Pour clôturer le N-KHANDA le masque apparaît une dernière fois comme une bénédiction pour ces jeunes adolescents devenus adultes. Bien sûr le masque danse le jour même de la circoncision.

 

En dehors des périodes de cérémonies, les masques Kakuungu sont conservés dans des boites et cachés dans des petites cases derrière un rideau de feuille de palmier. J’ai aussi lu qu’on pouvait les retrouver dans des petites caves.

 

A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by kakuungu.over-blog.com - dans SUKU
commenter cet article

commentaires

fred 11/02/2011 17:50



on t'a vu sous le masque!



kakuungu.over-blog.com 11/02/2011 20:55



Pas de Taille audessus, c'est le plus grand masque facial d'Afrique :)