Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 15:16

canne-senufo.jpg

 

Vers septembre / Octobre, chez les Senoufo il existe un concours agricole « DABA» pour élire le champion  des cultures le « SAMBALI ».

 

Cette épreuve est réservée aux jeunes hommes tout fraîchement initiés au culte Poro. Tout le monde ne peut pas y participer… Il me semble que ce concours consiste à faire le plus possible de sillons dans les champs d’igname des agriculteurs âgés. Le vainqueur se voit décerner à cette occasion une canne sculptée par les KALEBELE.

 

Cette compétition a pour objectif de mettre en exergue le talent, la rapidité et le sens de la compétition de ces jeunes hommes. Pour obtenir ce bâton de champion, les participants doivent accomplir un travail arasant et pénible… Tout cela se déroule sous un soleil de plomb et parfois sous une pluie torrentielle…

 

Ce concours stimule, encourage et sensibilise les jeunes gens au sens du travail. C’est l’occasion pour ces hommes de montrer des qualités de courage ou d’endurance pour aider l’ensemble communauté. Cette canne est donc le plus grand honneur qu’un jeune agriculteur Senoufo puisse recevoir.

 

Contrairement au Poro qui est exercé dans l’ombre du secret, ce concours procure un prestige public pour le gagnant. Les participants sont encouragés par la musique mais surtout par la présence de jeunes filles. Ce concours a également des allures de concours d’orgueil. Pour ces hommes c’est la possibilité de montrer leur force, leur habilité,  leur virilité au près des jeunes femmes, leur future épouse….

 

Le trophée d’orgueil, tant convoité, est donc une canne d’agriculteur, que les Senoufo appellent DALEU ou   TEFALIPITYA qui signifie « la jeune fille » (PITAYA) de l’Homme qui travaille à la houe » (TEG la houe et  FALOU le travail).

 

C’est une canne surmontée d’une femme jeune assises sur un tabouret. PITYA est un ancêtre primordial chez  les Senoufo. Elle symbolise la femme, belle, jeune, non mariée et féconde avec ses seins qui pointent . Généralement le bas de la canne consolidé par une pointe de métal.

 

En fait la PIATYA sur le haut de cette canne représente l’épouse parfaite pour le champion des cultures !! Au premier abord on voit dans la DABA un concours agricole mais il s’agit surtout de faire rencontrer les jeunes gens.

 

PITYA s’oppose à DEBLE qui représente la femme accomplie, initiée et entièrement scarifiée. Cette sculpture  est portée par les hommes du PORO lors des processions funéraires.

 

Cette canne octroie un prestige qui perdure au delà de la mort du vainqueur. Au décès de l’agriculteur, le TEFALIPITYA est planté devant sa case… Un hommage ultime pour ce « héros »…

 

A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by kakuungu.over-blog.com - dans SENOUFO
commenter cet article

commentaires

Claude Lafoy 24/01/2011 16:45



Bonjour


je découvre grace à facebook et mon ami Richard Pierron l'existence de votre blog et ses articles treès interessants .


Je suis moi même très iteressée par le sujet comme vous pourrez lze voir sur mon blog


acceptez vous que j'y insère un lien?


Ma curisoité me pousse à me demander qui est drrière ce blog


bonne contiuation